AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Culture et campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martial
Admin
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Culture et campagne   Ven 27 Avr - 10:29

Bonjour,

Durant la campagne présidentiel minime on été les interventions de la part de Sarko ou de Ségolène au sujet de la culture et tout particulièrement au sujet des musiques actuelles.
Je me permets donc de vous mettre ci-dessous leurs visions à ce sujet.


Nicolas Sarkozy Evil or Very Mad :
"Je vais peut-être vous décevoir, mais je ne comprends pas et je n’aime pas l’expression « musique actuelle » (…)
Pour moi, les choses sont plus simples. Il y a les bonnes et les mauvaises musiques. Il y a les musiques qui durent et les musiques qu’on jette après usage. Le rôle de l’Etat et des autres collectivités publiques est d’éduquer les musiciens et les publics, de transmettre le patrimoine, et de soutenir les projets créatifs qui leur semblent les plus prometteurs, quels que soient le genre et le courant musical. S’il faut parler de rééquilibrage, c’est entre les bonnes et les mauvaises musiques. Je reconnais que ce n’est pas simple en pratique, mais rien ne serait pire qu’une démission des élites dans cette recherche des vrais talents et des vraies valeurs : c’est en réalité une des principales justifications à l’existence d’un ministère de la Culture."



Ségolène Royal queen :

"En matière de politique culturelle comme pour l’ensemble des politiques publiques, je pense que tout est lié. Il ne sert à rien de prendre des mesures catégorielles si l’ensemble de la politique économique, la politique éducative, la politique de l’emploi est globalement défavorable à la culture (…) Je suis par ailleurs très méfiante quant à une politique catégorielle de l’offre qui ignore de plus en plus les réalités territoriales. Les « musiques actuelles » ne peuvent faire l’objet d’un programme si l’on ignore les demandes qu’elles suscitent (…) Il n’est pas question, par préjugé ou par ignorance, de ne pas considérer et reconnaître la création là où elle se trouve, a fortiori quand elle atteint un très large public.
Si la liberté d’entreprise et l’esprit d’initiative des acteurs de la filière musicale doivent être, bien entendu, respectés, il est cependant indispensable de veiller à ce que les mutations en cours ne portent pas atteinte à la diversité artistique et culturelle, à l’indépendance des acteurs de la vie culturelle et à l’enrichissement de la création, mais contribuent au contraire à leur bon développement.
La réflexion sur la politique la plus pertinente à mener en faveur de la musique se fera dans une large concertation avec l’ensemble des organisations représentatives. Dans un nouveau rapport de confiance avec les collectivités, des solutions nouvelles, j’en suis certaine, pourront être inventées par le ministère de la Culture."



Pour plus d'infos vous pouvez retrouver une enquéte sur le lien suivant au sujet des musiques électroniques entre autre:

http://www.technopol.net/rendez_vous_electroniques/conference.html/politiqueculturelle.html

Bonne réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://travelsoun.superforum.fr
 
Culture et campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne de Pub pour Port aventura
» [NEWS] Bill et Tom dans une campagne de publicité contre les animaux de cirque !
» [@ USA] Pop Culture Madness
» Culture et musique
» Ouvrages sur la crise de l'école et de la culture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
travelsoundforum :: Libre-
Sauter vers: